La saveur des saisons
Édizioni Éoliennes, 2012



Certains paysages me captent et me fascinent par la paix et l'harmonie qu'ils dégagent : je les ressens comme une invitation à communier avec la respiration du monde. Alors, distillant la subtilité des couleurs, comment ne pas être pris d'une envie de peindre pour partager cette émotion reçue?.
La vie citadine, avec toutes ses tensions, a fait de nous des étrangers à la nature : nous ignorons ce contact sensuel du paysan avec elle, contact qui nous est tellement nécessaire pour pacifier notre esprit, l'oxygéner et le nourrir.
Je crois que nous avons chaque jour à réapprendre à la regarder, à en savourer les couleurs, les arômes, les sons. J'ai le sentiment que cela devrait nous apporter plus de sérénité, et nous rendre ainsi plus disponibles à la vie, aux rencontres, en définitive au bonheur.
Mes peintures se proposent comme des fenêtres sur la paix d'une nature où la trace de l'homme est perceptible, mais où elle participe pleinement à son harmonie.


F. de C.